au dela du mal« Désormais silencieux, hormis un râle monotone qui lui sortait du fond de la gorge, les yeux affolés à la lueur rouge du feu, le petit garçon regarda le corps brûlerbrûlerbrûler… »

Tout ce qui entoure ce livre est mystérieux: son auteur, tombé dans l’oubli après cet écrit de génie, le personnage central, Thomas Bishop, « fils spirituel » de Caryl Chessman, véritable condamné à mort en 1960 aux Etats Unis après une série de viols et qui a lancé un débat sur la peine de mort dans une série d’écrits.

Le livre est dérangeant, particulièrement dur (âmes sensibles s’abstenir), et relate le parcours criminel d’un Thomas Bishop après l’assassinat de sa mère dont il a été le martyr, à l’âge de 10 ans. Satyre de la société américaine, portrait d’un serial killer presque humain, plume acide et efficace, cette lecture ne vous laissera pas indifférents.

Shares
Share This