9782749135274

 

 

L’attrait que peut avoir notre société pour les criminels (en série, notamment), est indéniable. Il n’y a qu’à voir la programmation télé, les films (dernier exemple en date, ‘l’affaire SK1″). Pour des bonnes (souvent) ou des mauvaises raisons, nous sommes attirés par eux. Vouloir comprendre, à tout prix.

Ce que l’on connait moins, pourtant, c’est l’attirance que ces criminels suscitent, non pas en terme de curiosité, mais réellement sentimentale.

Isabelle Horlans nous amène dans la découverte de ce phénomène, après avoir arpenté les prétoires pour la presse judiciaire, sur les plus gros procès des ces dernières années. C’est là qu’est née, pour elle, cette interrogation. Qu’est-ce qui fait « courir » ces femmes ?

Comme nous le dit si bien Isabelle, la fascination que peuvent entraîner des hommes comme Antonio Ferrara s’explique, au moins en partie, par leur statut de « bandit de grand chemin », parfois assimilés à des « Robin des bois », pour peu qu’ils aient une « belle gueule ».

Mais qu’est-ce qui peut attirer une femme tombant amoureuse d’un Michel Fourniret, ou encore celles, parfois adolescentes, qui s’entichent d’un Marc Dutroux?

C’est ce que nous propose de découvrir Isabelle Horlans, au travers de son récit. Page après page, elle nous fait découvrir ces meurtriers, mais surtout ces femmes qui les côtoient. Sont-elles simplement folles? Désespérées? S’agit-il de schémas un peu plus complexes?

Pour le découvrir, je ne peux que vous encourager à découvrir ce livre passionnant, qui fourmille d’histoires. A la fois, sur notre vieux continent, avec un système carcéral qui semble plus fermé qu’il ne l’est aux Etats-Unis, autre pan de recherches de l’auteur.

Je n’ai donc qu’un mot… Foncez!… Allez à la rencontre des Ted Bundy, Dany Leprince, Hank Skinner, qui cumulent plusieurs dizaines de meurtres… et de ces femmes, dont certaines n’ont pas hésité à tout plaquer, y compris leur vie sociale « installée », tant professionnellement que familialement, y compris leurs enfants… pour se rapprocher de ces criminels, parfois même condamnés à mort.

Et tout ça… loin des clichés simplistes.

L’amour (fou) pour un criminel – Isabelle Horlans (@IsaHorlans) – aux éditions « Le cherche midi »

Egalement disponible en ebook

Si vous souhaitez un autre avis, vous pouvoir aller voir celui de nos amies « Brèves de lectures« , par ici. Et c’est signé @RoseurSuprême

Shares
Share This