talgo-darnaudetLe dernier Talgo à Port-Bou

François Darnaudet
isbn : 2-908476-42-8, 130 pages
10.00 €

Gabriel Llaubre est “inspecteur des cadavres en partance pour l’étranger” au commissariat de Perpignan. Deux morts suspectes vont le mener sur les indices d’un dangereux complot terroriste et sur les traces du philosophe juif allemand, suicidé à Port-bou en 1940, Walter Benjamin.

 

  • Est-ce pour la densité de l’écriture de François Darnaudet qui tient vraiment bien son intrigue en tout juste 130 pages?
  • Est-ce pour les lieux où se déroule l’action de ce roman, Perpignan, Port-Bou, le Talgo*?
  • Est-ce pour les aller-retours incessants entre le sombre aujourd’hui et les années quarante?
  • Est-ce pour le lien qui existe entre ces deux hommes, tous deux sur le chemin de la mort, Gabriel Llaubre et Walter Benjamin?

J’ignore ce qui fait que ce polar de François Darnaudet est probablement le livre que j’ai le plus offert aux gens que j’aime.

Son héros est un flic un peu spécial, en charge de la validation des macchabées avant que ceux-ci ne quittent le territoire de la ville. Un « Ange de la mort ». Routinière activité. Jusqu’à ce qu’il tombe sur celui d’un italien, mort en gare de Perpignan, avec dans ses affaires, un livre de Walter Benjamin.

Un vrai bon livre.

***

Marenostrum est une maison d’édition indépendante de Perpignan fondée en 1990 qui a lancé une collection de polars catalans.

Elle a publié un autre très bon roman de François Darnaudet : Les ports ont tous la même eau.

 

Shares
Share This